Système d’Information Géographique: Cours PDF

ADVERTISEMENT

Dans cette page vous pouvez télécharger gratuitement tout Résumé et Cours Système d’Information Géographique (Géoinformatique) PDF pour Bachelor/Licence Géologie SVT (Licence Sciences de la Terre et de l’Univers 2ème année L2 Semestre S3 session d’automne – S4 session hiver). Tout en PDF, Tout est Gratuit.

Nous serons très heureux si vous nous laissez un commentaire. 🙂

Table des matières

    Introduction: Système d’Information Géographique

    cours Système d’Information Géographique pdf
    Système d’Information Géographique – Géoinformatique

    La cartographie a été considérée pendant longtemps comme un outil efficace de stockage, de mesures, de localisation et de dessin des données et des phénomènes géographiques. Ses objectifs, ses règles et ses méthodes ont été de tout temps et restent les principaux moyens de planifier des projets d’aménagements des villes, des bassins versants et des stratégies politiques et militaires. Cependant, les développements de la technologie et l’apparition de normes nouvelles dans l’aménagement du territoire posent un grand nombre de contraintes qui entravent et diminuent l’efficacité de la carte sur papier qui a commencé à montrer ses limites. Parmi ces contraintes citons ;

    ADVERTISEMENT

    • La difficulté d’actualisation des données géographiques qui sont en constante évolution.
    • La difficulté de la liaison entre les éléments géographiques et leurs bases de données généralement énormes.
    • La difficulté d’analyse et de prise de décision rapide devant la quantité importante de données.

    Devant ces difficultés, la géomatique a est intervenu d’une façon croissante dans le domaine des sciences de la terre. Dans un premiers temps, la géomatique a réussi à faciliter l’acquisition et le traitement des données géographique en produisant des cartes de meilleure qualité par des programmes qui sont des logiciels de dessin et de cartographie automatique (Autocad, Mapviewer, Surfer, Corel Draw, Canvas…), par la suite une génération de programmes beaucoup plus complets appelés les systèmes d’information géographique sont apparus (Mapinfo, Arcgis, Erdas, Idrissi, Géomédia, Sagagis, Quantum GIS…). Les systèmes d’information géographique sont apparus comme une nouvelle technologie où l’efficacité réside dans leur capacité d’acquérir, rassembler, stocker, manipuler, analyser, et afficher les données géographiquement référencées. Ces programmes sont à la fois des logiciels de dessins, de base de données et de traitement de textes capables de lier l’élément géographique dessiné à sa base de données dans laquelle les informations stockés et bien organisés peuvent être, logiques, sous forme de caractères ou numériques permettant l’application d’opérations mathématiques complexes et présentant les résultats sous forme de cartes, graphiquement ou simplement sous forme de tableaux.

    Le développement de la télédétection au cours des deux dernières décennies a permis une analyse spatiale importante des phénomènes se produisant à la surface de la terre ce qui a poussé les géologues et les géomorphologues de développer ces programmes pour lire et analyser les résultats de la télédétection fournis par les instances spécialisées dans l’information spatiale de la surface de la terre.

    Cette nouvelle technologie est devenue inévitable dans une large gamme de thèmes de la recherche scientifique. La part de la géologie et la géomorphologie est très importante dans ce domaine. Les modélisations mathématiques des phénomènes géologiques, le traitement de diverses données spatiales, l’utilisation des GPS (Global Positionning System) et le traitement des données de télédétection ont conduit les chercheurs à utiliser les SIG pour mettre en relation les diverses disciplines qui traite de la surface de la terre. La plupart des grandes entreprises, administrations, et collectivités locales sont, à l’heure actuelle, équipées de logiciel SIG pour gérer l’information géographique sur leur territoire de compétence.

    Définition de Géoinformatique

    C’est au Canada où le mot fait son apparition en 1993 quand l’Office de la langue française du Québec adopte le terme géomatique comme « la discipline ayant pour objet la gestion des données à référence spatiale et qui fait appel aux sciences et aux technologies reliées à leur acquisition, leur stockage, leur traitement et leur diffusion ». Dans ce pays, la géomatique apparaît comme une des quatre composantes du secteur des sciences de la terre au Ministère des Ressources Naturelles du Canada.

    ADVERTISEMENT

    En France, Les lexiques des écoles de géographie la définissent comme une science qui regroupe l’ensemble des disciplines et moyens technologiques et surtout informatiques permettant de représenter, d’analyser et d’intégrer des données géographiques.

    Pour le site “hypergeo.free.fr” La géomatique se réfère à un grand nombre d’outils, de technologies et de disciplines, reposant elles-mêmes sur des théories mathématiques sans lesquelles elles n’existeraient pas. Les connexions principales de l’outil “Système d’Information Géographique” décomposé selon ses fonctionnalités essentielles, d’abord vers les technologies informatiques, puis leur rattachement à des disciplines en sciences géographiques et à des théories mathématiques (ou autres), le graphe d’ensemble structurant ainsi le paradigme géomatique.

    La géomatique consiste donc en au moins trois activités distinctes :

    • La collecte des données géographiques représentant au mieux la réalité de terrain à partir de diverses sources d’informations :
      • la photographie aérienne, dont la version exploitable, après correction des aberrations optiques et erreurs s’appelle orthophotographie.
      • l’image satellite (type Spot, Landsat, Ikonos…) ;
      • le relevé direct sur le terrain, désormais effectué principalement à l’aide de GPS, qui permettent de saisir en même temps l’objet géographique et sa localisation.
    • la numérisation des données et leur intégration dans les systèmes d’Information Géographique.
    • Le traitement et l’analyse des données géographiques par les SIG (systèmes d’Information Géographique, en anglais GIS) L’intérêt d’un SIG dépendant fortement des données. Le but de ces outils est non seulement de pouvoir afficher les informations géographiques mais aussi de réaliser des croisements, de créer des cartes synthétiques ou thématiques.

    Plan du Cours

    Introduction
    I. Définitions

    1. Géomatique
    2. Information géographique
    3. Système d’Information Géographique

    II. Domaines d’utilisation des SIG
    III. Composants des SIG
    IV. Fonctionnement du SIG

    1. Le modèle vectoriel
    2. Le modèle raster
    3. Fonctions de base d’un SIG

    V. Systèmes de projections de la terre

    1. Les surfaces de projections
    2. Les systèmes de coordonnées

    Télécharger Cours Système d’Information Géographique PDF

    Cours 1 : Système d’Information Géographique PDF

    Cours 2 : Système d’Information Géographique PDF

    Autres Modules de Géologie

    Tourner à la page principale de Géologie pour voir la totalité des modules (cours, résumés, formation, leçons, exercices, td, examens, qcm, livres).

    Ou visiter directement ces Unité d’enseignements proposées:

    ADVERTISEMENT

    Partager avant de sortir

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.