Histoire des Idées Politiques: Cours PDF

ADVERTISEMENT

Dans cette page vous pouvez télécharger gratuitement tout Formations, Résumé et Cours de Histoire des Idées Politiques PDF S5 pour Bachelor/Licence de Droit Français (3ème année L3 Semestre S5 session d’automne – S6 session hiver). Tout en PDF, Tout est Gratuit.

Nous serons très heureux si vous nous laissez un commentaire. 🙂

Table des matières

    Introduction au Cours d’Histoire des Idées Politiques

    Histoire des Idées Politiques cours résumé pdf
    Histoire des Idées Politiques PDF

    L’histoire est faite d’une succession d’évènements. En effet, les idéologies reposent sur une interprétation spécifique de ces évènements. La doctrine capitaliste et la doctrine marxiste… et même anarchiste reposent sur une configuration interprétative articulée autour d’un dogme social, politique ou économique.

    ADVERTISEMENT

    les politiques publiques en matière de programmes universitaires des facultés de droit se sont avérées de plus en plus utilitaristes. Jouant le jeu de l’efficacité et de la rentabilité en vue d’un objectif d’adéquation des formations à l’emploi, les formations théoriques et critiques, ne comptent plus parmi leurs priorités et à leur tête « l’histoire des idées politiques »

    Malgré l’importance de cette discipline en tant que support de formation aussi bien méthodologique que critique, portant des éclairages multidimensionnels indispensables pour la compréhension des différentes articulations intra et interdisciplinaire, engageant l’intégralité des formations dispensées en faculté de droit.

    la notion d’idées politiques

    Comprendre les grandes théories politiques passe nécessairement par l’étude de l’histoire des idées, notamment « les grandes œuvres de la littérature politique qui jalonnent la route de l’humanité. » Or, l’élément de base à ce sujet est la notion d’« idée » dont la signification est souvent calquée sur la notion de « théorie » ou encore de « doctrine ».

    Dans une première approche, les termes « théorie » et « doctrine » comportent une signification précise:

    • la doctrine porte un jugement sur les faits et est assortie des projets de réforme qui en découlent,
    • la théorie correspond à la systématisation objective des observations, à leur interprétation et, dans la mesure du possible, à leur explication et à leur généralisation.

    C’est-à-dire que la doctrine repose sur un corpus normatif indiscutable, relevant d’une « vérité que l’on ne pourrait que constater et à laquelle il faudrait adhérer » alors que la théorie est fondée sur une approche visant à mettre en place des lois scientifiques appliquées aux faits de la société qui doivent être qualifiés de « politiques »

    Les quêtes théoriques d’Aristote, d’Auguste Comte, de Karl Marx ou d’Ibn Khaldoun peuvent être qualifiées ainsi. Toutefois, la précision de cette distinction doit être atténuée dans la mesure où se pose la question à savoir si les faits de nature politique peuvent être abordés au même titre que des objets physiques, c’est-àdire soumis à la rigueur de la méthode scientifique.

    ADVERTISEMENT

    D’autre part, certains auteurs rejettent la distinction entre théorie et doctrine, par ce que « la pensée est une et que l’historien ne peut distraire l’explication de l’appréciation, la connaissance objective des jugements de valeur et que toute recherche s’inscrit dans un cadre “doctrinal”. »

    La notion d’ « idées » permet d’éluder les contraintes méthodologiques qu’impliquent les notions de « théorie » et « doctrine ».

    Les « idées politiques » reposent sur « les représentations que chacun se fait de la politique, qu’il s’agisse de la constitution de la société politique de la manière selon laquelle elle devrait être organisée, de l’origine du pouvoir et des conditions de son exercice.

    Le fondement structuré et systématiquement organisé des théories et la nature normative et directrice des doctrines reposent en fait sur des « idées », mais les « idées » ne se réduisent pas seulement à ce cadre, « il y a des représentations de la politique qui ne sont pas structurées en œuvres écrites et construites comme le sont les théories et les doctrines.

    Tout le monde a des idées, mais rares sont ceux qui élaborent des théories ou des doctrines politiques. » L’adjectif « politique » issu du mot grec « polis » qui signifie « cité » se rapporte aux « choses de la cité », « ta politica », qui désigne chez Aristote « tout ce qui concerne la polis, qui représente l’organisme naturel dans lequel l’homme peut mener une vie heureuse, faite d’activités fort diverses, ne se limitant nullement à l’exercice du pouvoir. »

    L’étude des idées politiques englobe donc un corpus largement considéré de représentations, qu’elles soient sous forme d’ensembles structurés (théories et doctrines) ou clairsemés dans des écrits, contribuant à la compréhension de l’action et de l’évolution de l’homme au sein de la société.

    Le terme « idées » sera entendu dans un sens extensif, celui de représentation individuelle, à la vérité, et de façon générale, au mode d’existence, quel qu’il soit, que peut avoir un objet déterminé indépendamment de l’esprit qui le pense.

    L’objet en question étant bien entendu un «phénomène» politique dans le cadre de notre cours.

    Télécharger Cours Histoire des Idées Politiques PDF

    Cours d’Histoire des Idées Politiques – Présentation

    Cours d’Histoire des Idées Politiques – Polycopié

    Autres Modules de Droit Français

    Tourner à la page principale de Droit Français pour voir la totalité des modules (cours, résumés, formation, leçons, exercices, td, examens, qcm, livres).

    Ou visiter directement ces Unité d’enseignements proposées:

    ADVERTISEMENT

    Partager avant de sortir

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.