Accueil » Biologie » Biologie du Développement Animal: Cours PDF

Biologie du Développement Animal: Cours PDF

ADVERTISEMENT

Dans cette page vous pouvez télécharger gratuitement tout Formations, Résumé et Cours Biologie du Développement Animal (Biologie des organismes animaux) L1 PDF pour Bachelor/Licence Biologie (Licence Sciences de la Vie 1ère année L1 Semestre S1 session d’automne – S2 session hiver). Tout en PDF, Tout est Gratuit.

Nous serons très heureux si vous nous laissez un commentaire. 🙂

Table des matières

    Introduction au Cours: Développement Animal

    Développement Animal
    Développement Animal PDF

    Vertébrés

    Phylum des Chordés

    Les Cordés sont des métazoaires, Triploblastiques ; Trois feuillets (ectoderme, mésoderme et endoderme), ils sont cœlomates ; Les cavités ventrales au sein du mésoderme s’unissent pour former le cœlome, Deutérostomiens ; le blastopore évolue en un anus et non en une bouche.

    ADVERTISEMENT

    Ils sont Épineuriens ; le système nerveux dorsal se place au-dessus du tube digestif. Ils sont à symétrie bilatérale. Les Cordés sont munis d’une corde une baguette rigide qui se trouve entre le système nerveux et le tube digestif. Au moins au début du développement, le pharynx est perforé latéralement. L’appareil circulatoire comprend un cœur, des artères et des veines.

    Les Cordés regroupent les Embranchements des Céphalocordés ou Acrâniens, des Urochordés ou Tuniciers et des Vertébrés ou Crâniates.

    Organisation générale d’un Chordé

    Embranchement des Urocordés (ou Tuniciers)

    La corde présente uniquement dans la queue. Les Urocordés sont des organismes marins (1400 espèces) que l’on retrouve habituellement en eau relativement peu profonde. Ils se retrouvent dans presque tous les océans du monde. Ils sont parfois appelés ‘tuniciers’ à cause de la membrane externe rigide, sécrétée par l’adulte, qui enrobe l’animal un peu comme une tunique. Cette membrane de soutien, qui a aussi un rôle protecteur est faite de tunicine, une substance qui s’apparente un peu à la cellulose des plantes. Les espèces les plus familières appartiennent à la classe des Ascidiacés (les ascidies) qui compte plus de 1300 espèces. Il y a deux autres classes moins connues: les Thaliacés et les Appendiculaires. Chez les Ascidiacés, les morphologies larvaire et adulte sont très distinctes. Alors que la larve est libre et nage en faisant usage de la région postérieure de son corps, l’adulte est fixe et dépourvu d’appendice caudal. En fait, les adultes peuvent se déplacer, mais ces déplacements sont lents et les distances parcourues sont restreintes.

    Etape de métamorphose d’une larve d’ascidie

    Embranchement des Céphalocordés

    Ces animaux forment un petit groupe actuellement composé de deux genres et de douze espèces. Le plus connu est Branchiostoma lanceolata ou Amphioxus. L’Amphioxus est l’animal vivant actuellement dont l’organisation est la plus proche de celle des Vertébrés.

    C’est un petit animal fusiforme sans tête apparente et de 5 à 6 cm de long. Le corps est aplati latéralement. Il nage par ondulations latérales du corps mais vit le plus souvent enfoncé dans le sable en oblique, seule la région antérieure dépasse de la surface du sable.

    Cet animal possède une sorte de tige rigide dorsale qui va d’une extrémité à l’autre du corps.

    C’est la corde, qui joue un rôle de soutien. Le tube nerveux est cylindrique et dorsal par rapport à la corde.

    Amphioxus : Branchiostoma lanceolatum (Céphalocordé)

    Embranchement des vertébrés

    L’embranchement des Vertébrés est considéré comme le plus « abouti » de tous parmi les classements que l’on peut faire.

    L’embranchement compte un peu plus de 43000 espèces. Un grand nombre reste encore à découvrir ; composé des animaux les plus évolués.

    Les vertébrés représentent 4% du monde animal. Les animaux qu’il englobe ont une structure très homogène malgré une grande diversité de formes. Ces animaux ont conquit tous les milieux.

    Caractères généraux des vertébrés

    1- Le corps allongé dans le sens antéro-postérieur comprend trois parties:
    La tête contenant l’encéphale, les organes des sens développés et la partie antérieure du tube digestif.
    Le tronc (thorax et abdomen) renferme le cœlome et les viscères.
    La queue essentiellement musculeuse.

    ADVERTISEMENT

    Coupe sagittale d’un vertébré type

    2- Le tégument correspond à la peau et à ses dérivés, les glandes et les phanères. Les téguments des Vertébrés sont formés d’un épiderme pluristratifié d’origine ectodermique. La couche la plus interne ou couche génératrice, forme constamment de nouvelles cellules remplaçant progressivement les couches externes, qui se desquament.

    L’épiderme est doublé intérieurement d’un tissu conjonctif, le derme, d’origine mésodermique.

    Plan du Cours

    • Vertébrés
    • Super-classe des Tétrapodes
    • Chordés – Cyclostomes Poissons
    • Encéphale
    • Anatomie comparée du squelette axial
    • Mammifère
    • Classe des oiseaux
    • Squelettes céphaliques des vertébrés

    Télécharger Cours Développement Animal PDF

    Cours: Amphibiens

    Cours: Vertébrés

    Cours: Cyclostomes Poissons – Chordés

    Cours: Encéphale

    Cours: Les adaptations – Anatomie comparée du squelette axial

    Cours: Mammifères

    Cours: Oiseaux

    Cours: Squelette céphalique

    Autres Modules de Biologie

    Tourner à la page principale de Biologie pour voir la totalité des modules (cours, résumés, formation, leçons, exercices, td, examens, qcm, livres).

    Ou visiter directement ces Unité d’enseignements proposées:

    ADVERTISEMENT

    Partager avant de sortir

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.