Accueil » Biologie » Biodiversité: Cours Complet PDF -SVT-

Biodiversité: Cours Complet PDF -SVT-

ADVERTISEMENT

Dans cette page vous pouvez télécharger gratuitement tout Formations, Résumé et Cours Biodiversité PDF. Bachelor/Licence Biologie. Option : Biodiversité & Fonctionnement des Ecosystèmes Naturels (Licence Sciences de la Vie 3ème année L3 Semestre S5 session d’automne – S6 session hiver). Tout en PDF, Tout est Gratuit.

Nous serons très heureux si vous nous laissez un commentaire. 🙂

Table des matières

    Introduction au Cours de Biodiversité

    cours Biodiversité pdf
    Biodiversité

    Définition et objectifs de la Biodiversité

    La Convention sur la diversité biologique (CDB) signée à Rio en 1992 définit la biodiversité comme « la variabilité des organismes vivants de toute origine y compris, entre autres, les écosystèmes terrestres, marins et autres écosystèmes aquatiques et les complexes écologiques dont ils font partie ; cela comprend la diversité au sein des espèces et entre espèces ainsi que celle des écosystèmes ». La biodiversité comprend la diversité des gènes, des espèces et des écosystèmes, ainsi que leurs interactions.

    ADVERTISEMENT

    La Convention sur la Diversité Biologique, a été signé par le Maroc en juin 1992 lors du Sommet de la Terre, et ratifiée en Août 1995

    Objectifs de la Convention

    • Conserver les éléments de la biodiversité en tant que patrimoine pour l’l’humanité
    • Utiliser durablement les ressources de la biodiversité
    • Assurer le partage juste et équitable des avantages de la Biodiversité

    Biodiversité & changement climatique

    Bien que le climat ait toujours évolué de manière naturelle, il est évident que l’action humaine (anthropogénique) en a provoqué une accélération vertigineuse ces derniers temps. Cela est principalement dû à la manière dont nous produisons et consommons l’énergie. Les processus industriels, cuisiner, chauffer ou refroidir nos foyers, utiliser des moyens de transport, les electromenager, … sont actions quotidiennes qui engendrent une utilisations importante d’énergie, celle –ci provenant essentiellement de la combustion des combustibles fossiles. Leur utilisation provoque l’émission de gaz produisant l’effet de serre (CO2, CH4…) qui affecte l’atmosphère de la planète, altérant sa dynamique et provocant ainsi son réchauffement. Ainsi répondre au changement climatique est le grand défit de l’humanité.

    Reliées par les cycles du carbone et de l’eau, les dynamiques de la biodiversité et du climat ont des relations interdépendantes en équilibre fragile nourri aux échelles locales et mondiales. Ainsi, le climat est à l’origine de la diversité biologique actuelle tandis que cette biodiversité participe à la régulation du climat. La diversité des écosystèmes actuels est en grande partie liée au climat et aux changements que la Terre a connus au cours de son histoire, y compris les précédents effondrements de biodiversité, et qui ont permis aux espèces animales et végétales de tisser des liens et d’évoluer ensemble pour s’adapter aux milieux dans lesquels elles vivent. À l’inverse, la diversité des espèces végétales et la répartition des différents types de paysages influencent directement le climat au niveau local via l’évapotranspiration et la hauteur de la végétation notamment. De plus, la biodiversité agit également sur la régulation du climat mondial à travers, par exemple, les plantes qui absorbent du dioxyde de carbone et produisent, maintiennent et stabilisent l’oxygène atmosphérique. Le changement climatique et l’érosion de la biodiversité ont des effets qui s’aggravent mutuellement. Le changement climatique auquel sont associées les évolutions de température, de précipitation et de pH des eaux agit sur l’érosion de la biodiversité de différentes manières.

    Problématique de la Biodiversité marocaine

    Ce chapitre passe en revue ces différentes activités, résultant toutes d’une forte pression anthro pogène , et leur influence sur les écosystèmes naturels :

    La déforestation : Les écosystèmes forestiers souffrent essentiellement du p r é l è vement du bois de feu et des défrichements pratiqués par les populations riveraines au profit des extensions des cultures, en particulier dans les zones où les terres de culture sont rares. Peu importants ava n t l’indépendance, les délits de défrichement se sont f o rtement accrus durant les dernières décennies et sont p a rt i c u l i è rement graves dans les régions isolées où la s u rveillance des Se rvices Fo restiers est défaillante.

    Pression démographique urbaines et dérangements humains Problème global. Comme zones part i c u l i è re m e n t touchées, on peut citer les exemples suivants. Le littoral méditerranéen avec plusieurs grandes villes i m p o rtantes: Sebta, Tétouan, Al Hoceima, Melilla et Nador auxquelles s’ajoutent une dizaine de petites villes dont l’ a c c roissement de la population est rapide. La lagune de Sm i r, autrefois un milieu des plus riches du pays, est irrémédiablement perdue.

    Agriculture : Les régions des grandes plaines ont connu depuis les années 1930 le développement d’une agriculture moderne avec de nouvelles cultures orientées vers l’industrie, l’élevage intensif, le ravitaillement des grandes villes du Ma roc ou l’exportation (canne à sucre, betterave à sucre, plantes fourragères, fruits et légumes de primeurs notamment…). Ces régions ont connu l’introduction de techniques modernes qui ont certes permis des augmentations très importantes de la productivité du secteur agricole, mais qui ont malheureusement également appauvri la biodiversité, en particulier en ce qui concerne les plantes cultivées (érosion génétique). L’introduction de nouvelles variétés, généralement plus fragiles, a en outre entraîné une utilisation souvent anarchique de produits phytosanitaires, ce qui a engendré un certain nombre de problèmes tels que l’apparition de parasites résistants.

    ADVERTISEMENT

    Elevage & surpaturage : Les effectifs des troupeaux (bovins, ovins et caprins) au niveau national connaissent de très importantes fluctuations qui sont dues aux irrégularités climatiques. Mais en règle générale, il y a un surpâturage qui cause une dégradation des écosystèmes sylvo-pastoraux et de leur biodiversité , surtout dans les régions qui connaissent de fort e s concentrations de cheptel. Le problème du surpâturage est aggravé par la réduction progressive des surfaces laissées en jachères et des terrains de parcours (collectifs et forestiers), conséquence de besoins sans cesse croissants en céréales nécessitant l’extension des terres cultivées. Le problème du surpâturage est aggravé durant les années de sécheresse. Les ventes massives du cheptel des zones où sévit la sécheresse viennent alourdir une charge déjà excessive pour les régions relativement arrosées.

    Industries et la pollution : De larges tranches de la côte atlantique et méditerranéenne (notamment la lagune de Nador), ainsi que de nombreux grands centre s urbains sont touchés. Les industries polluantes (chimie des phosphates), tanneries et industries alimentaires font partie des industries dont la croissance a été la plus forte. L’adduction de polluants industriels et d’eaux usées sont à l’origine d’un problème de plus en plus grave: la pollution des milieux aquatiques et côtiers.

    Pêche : Les ressources halieutiques connaissent partout une diminution des captures, même dans les zones réputées les plus poissonneuses comme nos côtes méridionales (Dakhla). Le stock méditerranéen de corail a été épuisé à cause d’une exploitation abusive. Les algues du genre Gelidium ont disparu de nombreuses régions du littoral. S’il existe heureusement beaucoup d’écosystèmes naturels bien conservés, beaucoup sont en état de dégradation poussée, et un nombre non négligeable sont même complètement éteints.

    Plan du Cours

    1-Introduction
    1.1-Définition et objectifs de la biodiversité
    1.2-Biodiversité et changements climatiques
    1.3-Problématique de la Biodiversité

    2- Caractérisation des écosystèmes marocains
    2.1-Principaux types d’écosystèmes
    2.2-Principaux groupes de la Biodiversité

    3-Mobilisation nationale et Internationale pour la Conservation et la Protection de la Biodiversité
    3.1-Mobilisation Nationale
    3.1.1-Elaboration de l’étude Nationale sur la Biodiversité
    3.1.2–Stratégie marocaine & Plan d’action
    3.1.3- Base de données du Centre d’Echange d’Information sur la Biodiversité au Maroc.
    3.2-Mobilisation internationale
    3.2.1- Conventions internationales
    3.2.2- Le plan stratégique de Nagoya et les cibles d’Aïchi
    3.2.3-Programme des Nations unies pour l’environnement

    4-Utilisation durable de la Biodiversités

    Télécharger Cours Biodiversité PDF

    Cours de Biodiversité PDF

    ANNEXE 1: Straégie/Plan d’action pour la conservation et l’utilisation durable de la Biodiversité

    ANNEXE 2: Plan stratégique pour la Biodiversité 2011-2020 et les Objectifs d’Aichi

    ANNEXE 3: Sortie d’Ecologie générale dans un site Ramsar : Lagune de Moulay Bousselham Atlantique Maroc

    Autres Modules de Biologie

    Tourner à la page principale de Biologie pour voir la totalité des modules (cours, résumés, formation, leçons, exercices, td, examens, qcm, livres).

    Ou visiter directement ces Unité d’enseignements proposées:

    ADVERTISEMENT

    Partager avant de sortir

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.